#Sénégal : iBokk l’application qui veut encourager l’altruisme grâce au mobile

Le Sénégal est un pays où le taux de mendicité est très élevé. 50,6% de la population vivrait dans une situation “d’extrême pauvreté” selon un rapport du PNUD de 2013 et le Sénégal n’est pas le seul pays d’Afrique dans cette situation. “Dans un tel contexte, tout le monde est concerné et peut contribuer à aider les personnes démunies en donnant ce qu’ils ont” m’explique Rygel Louv, startupeur sénégalais qui vient de lancer iBokk, une application mobile qui permet aux utilisateurs de donner tous les objets encore utilisables et qui peuvent servir à d’autres personnes, dans le besoin. Vêtements, médicaments ou encore fournitures (alimentaires, scolaires, etc) iBokk veut réinventer le don en s’appuyant sur fluidité et la rapidité offerte par le numérique. 
framed

1/ Hello ! Peux tu nous présenter ta solution et le problème que tu entends résoudre ?

 Le constat est simple : ne vous êtes vous jamais retrouvé un jour avec votre armoire remplis de vêtements que vous ne portiez plus? Ou avec votre placard rempli de médicaments dont vous ne vous êtes servis qu’une seule fois? la finalité c’est que vous finirez par mettre à la poubelle toutes ces choses. Alors pourquoi ne pas simplement en faire don à ceux qui en ont vraiment besoin et qui manquent cruellement de quoi se vêtir, de quoi se nourrir convenablement, de quoi se soigner ou de quoi étudier?
C’est donc dans cette dynamique que mon équipe et moi avons décidé de mettre à la disposition des gens une application qui leur permettrait de vider leur placard tout en faisant de bonnes actions. C’est à ce besoin de solidarité que vient répondre l’application iBokk.

2/ Techniquement comment se présente ton application ? Comment l’utilise t’on ?

iBokk vous propose un certain nombre d’options parmi lesquelles la possibilité de faire don de vêtements, de médicament, d’objets c’est à dire de fournitures de tout genre et la possibilité de voir la liste de nos partenaires autrement dit les ONG et autres organisations qui reçoivent vos dons. En cliquant sur l’option don vêtement par exemple, vous êtes dirigé vers un formulaire qui vous demande de mentionner votre nom, prénom, adresse, numéro de téléphone et le nombre d’articles que vous souhaitez donner. Une fois ce formulaire remplis vous n’avez qu’à attendre qu’une ONG locale prenne contact avec vous et passe chez vous pour récupérer.
Du coté des ONG nous avons développé une petite plateforme web dont l’accès leur est réservé et sur la quelle va apparaître la liste de tout les dons soumis avec les informations des donateurs bien entendu. Ces dons sont aussi visibles sur une carte Google Maps qui va permettre de mieux localiser les donateurs dans le cas où ils auraient accepté d’enregistrer leur cordonnées de géolocalisation depuis l’appli mobile.
L’application est encore en pleine évolution vu que nous travaillons en ce moment sur de nouvelles fonctionnalités que je dévoile exclusivement à TechAfrique notamment l’ajout à la plateforme web de la possibilité pour les ONG de lancer des campagnes de collecte en notifiant les utilisateurs et l’ajout d’un Facebook Connect dans l’application qui permettrait aux utilisateurs de partager et faire connaitre leur bonnes actions sur le réseau social et par la même occasion de pouvoir retracer l’historique deleur dons.
Une autre fonctionnalité un peu spéciale est en cours mais je préfère la garder secrète pour le moment et vous surprendre.
Capture-d’écran-2014-07-01-à-15.04.36

3/ Quels sont tes besoins ? Un message à faire passer ?

Et bien nous aimerons surtout avoir plus de partenaires parce que c’est à ce jour la plus grosse difficulté que nous rencontrons. Certaines ONG ont un peu de mal à nous prendre au sérieux à cause du fait qu’il s’agit d’un projet lancé par des étudiants. D’autres pensent que nous voulons faire de la publicité commerciale en utilisant le nom de leur ONG alors qu’en réalité c’est carrément l’inverse qui se passe car c’est nous qui leur offrant une meilleur visibilité et un outils pour mieux faire leur travail et pour tout cela nous ne demandons rien en retour.
Ce qui serait vraiment bien c’est d’avoir une Structure compétente qui nous accompagne officiellement dans cette quête de partenaires. Une bonne médiatisation aussi à la TV ou à la Radio ne serait pas de refus, histoire de faire connaitre l’application à plus de monde.
En gros nous ne demandons pas grand chose à part de la bonne volonté. Si j’ai un message à faire passer c’est juste dire à toutes les personnes qui pensent pouvoir nous aider de nous contacter sur BladApps sur Facebook ou moi même via le pseudo Rygel Louv sur les réseaux sociaux. Merci.

Consultant, Blogueur et Fondateur de StartupBRICS (www.startupbrics.com), Samir Abdelkrim a lancé #TECHAfrique en avril 2014 : une aventure entrepreneuriale à la rencontres des startups africaines et des acteurs qui font battre le pouls de l'Afrique 2.0


'#Sénégal : iBokk l’application qui veut encourager l’altruisme grâce au mobile' has 1 comment

  1. 4 août 2014 @ 23 h 05 min #Sénégal : iBokk l'application qu...

    […] Le Sénégal est un pays où le taux de mendicité est très élevé. 50,6% de la population vivrait dans une situation "d'extrême pauvreté" selon un rapport du PNUD de 2013 et le Sénégal n'est pas le seu…  […]

    Reply


Would you like to share your thoughts?

Your email address will not be published.

PARTAGES