#Mauritanie : Mauriapp, une compétition pour révéler le potentiel technologique de tout un pays

Le numérique comme fer de lance d’un renouveau économique mauritanien ? les porteurs d’initiatives y croit dur comme fer comme l’Association des Mauritaniens en Grandes Ecoles qui veut aujourd’hui contribuer faire émerger un écosystème interdisciplinaire en Mauritanie. Ou encore la Jeune Chambre de Commerce de Mauritanie, qui contribue à renforcer l’image internationale du pays auprès des investisseurs étrangers. Egalement le premier Startup Weekend de Mauritanie au cours de l’été 2014. Et dans quelques semaines, l’écosystème numérique mauritanien, encore très timide, connaîtra une petite effervescence avec l’organisation de la première compétition d’applications mobiles du pays, MauriApp, organisé par l’association Hadina RIMTIC . Rencontre aujourd’hui avec Meriem Kane qui nous explique les objectifs et surtout la vision derrière ce projet, entièrement nouveau en Mauritanie.

mauri1

Bonjour ! peux tu te présenter et nous parler du MauriApp Challenge ?

Je suis une jeune ingénieur en NTIC, de 27 ans, mariée, mère d’un petit garçon. En grande amoureuse de mon pays natal, j’ai décidé de revenir en 2012 après mes études d’ingénieur (à Telecom Lille et Telecom Sud Paris) et un an d’expérience dans un cabinet de conseil (DEVOTEAM) à Paris. Actuellement je travaille pour le premier opérateur Telecom, Mauritel. A mon retour à Nouakchott, je voyais un pays avec plein de potentiels non exploités et de jeunes motivés sans champs d’actions. Je me suis dit qu’est ce que je pourrais apporter pour améliorer ce contexte de par mon expérience à l’étranger et ma vision optimiste.  J’ai ainsi rejoint la Jeune Chambre de Commerce de Mauritanie, plateforme qui insuffle une nouvelle vision de jeunes activistes et entrepreneurs pour une nouvelle Mauritanie dynamique et positive.

Egalement passionnée par les NTIC, j’ai rencontré des jeunes talentueux œuvrant dans le domaine des TIC, Adi Yacoub, Abdoulaye Sy, Mahmoud Cherif et Bocar Sy . Ensemble nous avons élaboré un projet de création du premier Incubateur TIC en Mauritanie, Hadina RIMTIC pour former les jeunes et accélérer des projets innovants. J’ai eu la chance de murir ce projet cet été durant le programme YALI (Young African Leaders Initiative) Mandela Fellowship, organisé par le gouvernement Américain.

Durant ce programme de 2 mois en Indiana, j’ai été formée  dans l’Université de Notre-Dame en « Business Entrepreneurship » et eu la chance de côtoyer 500 jeunes leaders africains, le président Obama, la première Dame Michelle Obama et d’autres personnalités américaines (John Kerry, Samantha Power, Susan Rice…). Je suis sortie de ce programme, pleine d’espoir pour l’Afrique et la capacité des jeunes à changer leur présent pour un avenir meilleur.

Ainsi à mon retour nous avons commencé à exécuter notre projet Hadina RIMTIC en organisant la première compétition d’applications mobiles en Mauritanie, MauriAPP challenge.

Mauritania Application Challenge est un évènement annuel où des développeurs, entrepreneurs se réunissent pour faire des applications collaboratives en Mauritanie sur plusieurs semaines. Chaque édition sera consacrée à une technologie précise ; et cette année 2014 elle est consacrée aux applications mobiles. Le but est de promouvoir la création de contenus numériques répondant à des problématiques locales.

Quels sont les critères de sélection ? Comment se déroule la compétition ?

MauriApp challenge se déroule en 3 phases :

    • Inscription et soumission des projets : du 15 octobre au 15 novembre 2014
    • Sélection des meilleurs projets par le jury 1 : du 16 au 30 novembre 2014
    • Codage et soumission des applications mobiles développées : du 01 au 31 décembre 2014
    • Bootcamp : 06 au 07 décembre 2014
    • Sélection des 10 meilleures applications par le jury 2 : du 01 au 15 janvier 2015
    • Coaching des 10 équipes sélectionnées : du 16 au 23 janvier 2015
    • Soutenance finale et Remise des prix aux 3 lauréats, le 24 janvier 2015

    hadina rim tic mauriapp challenge

Le seul critère d’éligibilité est d’être Mauritanien ou résidant en Mauritanie, pour le porteur de projet. Les critères de sélection reposent sur la pertinence du projet et le profil de l’équipe. Les projets choisis devront être innovants tout en répondant une problématique mauritanienne voire internationale. Les équipes polyvalentes connaissant l’écosystème mauritanien avec des compétences sur le développement d’applications mobiles et ayant une fibre entrepreneuriale sont nos cibles privilégiées.

Quels types d’idées d’applications souhaitez vous encourager, et dans quels secteurs ?

Nous visons l’innovation certes, cependant quelques secteurs clés comme l’éducation, l’agropastoralisme, la pêche, la santé,  les services publics, Smart city sont des domaines que nous encourageons. Nous espérons que les jeunes mauritaniens nous surprendrons en montrant que des applications simples et efficaces peuvent faciliter la vie de non concitoyens.

MAPP App

 

Il s’agit de la première compétition pour développeur mobile à avoir lieu en Mauritanie… pourquoi ce retard ?

Je suis moi-même étonné de ce retard ! Pourtant nous avons quelques talents dans ce domaine. Il faut dire que la Mauritanie est souvent peu représentée lors des chalenges africains et internationaux de ce type. Mais cela est du aux manque d’infrastructures éducatives et d’organisations qui stimulent ces initiatives.  Tout autour de nous, par exemple au Sénégal, vous trouverez de grandes communautés de développeurs, de structures comme incubateurs, accélérateurs soutenues par l’état, le privé, les universités, les ONG, les partenaires de développement. Ils participent tous à la création de cet écosystème.

Il y’a un effort national impulsé par l’Etat pour améliorer le climat des affaires en Mauritanie, notamment pour attirer des investisseurs étrangers et stimuler l’entrepreneuriat.

Nous espérons qu’avec MauriAPP challenge, Hadina RIMTIC sera un embryon de ce jeune écosystème entrepreneurial des TIC.

affiche_v5

 Quels sont vos besoins ? Un message à faire passer ?

Pour les besoins, nous avons une longue liste. Tout d’abord l’appui et le support de nos jeunes mauritaniens ici en Mauritanie et la diaspora pour participer massivement au MAPP Challenge, comme participant, entrepreneur, coach, mentor, partenaire. Toutes les compétences et idées sont les bienvenues.

Puis l’appui de l’Etat et des organismes publics pour faciliter nos démarches et nous reconnaitre comme acteur TIC et économique afin de participer aux projets TIC nationaux.

L’appui humain et  financier du secteur privé pour réaliser nos activités est nécessaire pour l’atteinte des objectifs fixés par Hadina RIMTIC.

Nouakchott from the air

 


Consultant, Blogueur et Fondateur de StartupBRICS (www.startupbrics.com), Samir Abdelkrim a lancé #TECHAfrique en avril 2014 : une aventure entrepreneuriale à la rencontres des startups africaines et des acteurs qui font battre le pouls de l'Afrique 2.0


'#Mauritanie : Mauriapp, une compétition pour révéler le potentiel technologique de tout un pays' have 2 comments

  1. 12 novembre 2014 @ 3 h 58 min Isabelle

    Heureuse de voir que le profil de la Mauritanie s’élève dans le domaine des nouvelles technologies. Nous attendrons avec impatience les résultats du challenge, et, plus important encore, nous espérons que ceci n’est que le début d’un cercle vertueux de l’innovation qui bénéficiera à la jeunesse mauritanienne entrepreneuriale.

    Reply

  2. 13 décembre 2016 @ 9 h 24 min diye babe

    it’s good

    Reply


Would you like to share your thoughts?

Your email address will not be published.

PARTAGES