Interview : « Avec notre Tech Hub Habaka, nous voulons faire de Madagascar la Silicon Island de l’Afrique ! »

Sur StartupBRICS.com nous vous parlions déjà de Madagascar et de son potentiel en matière d’entrepreneuriat technologique, il y a quelques semaines. Harinjaka Ratozamanana, responsable du Hub technologique malgache Habaka répondait déjà à nos questions pour décrire l’écosystème digital malgache et les opportunités qu’offrent aujourd’hui cette île immense peuplée de 22 millions d’habitants. Harinjaka revient aujourd’hui auprès de la communauté #TECHAfrique pour nous parler plus en détail de son activité au sein de l’écosystème : tout à la fois catalyste, coach et porteur d’initiatives, comme le projet CoderDojo Madagascar, où un futur espace de makers en phase d’amorçage, Harinjaka ne manque pas de projets. Ni d’ambition pour son pays, qu’il entend faire rentrer dans la cour des grands de l’innovation du continent africain d’ici 2020, aux côtés du Kenya, du Sénégal ou du Ghana.

Madagascar donc, un pays fascinant que le projet TECHAfrique espère pouvoir couvrir avant la fin de l’année 2014. En attendant, rencontre et interview avec Harinjaka !

Hello ! Peux-tu te présenter et nous décrire ton rôle dans l’écosystème Startup de Madagascar ?

Hello Samir ! Je suis Directeur Exécutif au sein de Habaka, centre d’Innovation appartenant à la communauté technologique à Madagascar. Disons que je suis chef de file de part ma fonction dans la construction de l’écosystème Startup à Madagascar. En gros, mon rôle et celui de mon organisation est d’organiser des événements dans le but de regrouper les acteurs clés de cet écosystème et de centraliser sur une même plateforme. Pour se faire nous sommes en train de créer un Wikipedia de l’écosystème entrepreneurial malgache, un portail unique contenant toutes les informations utiles et à jour sur chaque acteur de notre écosystème. Pour cela, nous travaillons avec de nombreuses organisations publiques et privées locales, toutes conscientes de l’importance de cet outil, nécessaire au développement des statups à Madagascar.

Startup-Africa-Madagascar-TECHAfrique-Innovation

Comment as tu eu l’idée de créer le hub Habaka ? Quel est votre modèle économique ?

Habaka est d’abord un projet communautaire, l’idée est née à partir d’un besoin d’avoir un espace physique où on pourrait échanger entre passionnés du web et des nouvelles technologies. Avoir un centre communautaire, appelé souvent Hub ou Lab technologique était à nos débuts un mouvement naissant en Afrique. Tout naturellement, nous nous sommes positionnés pour mettre Madagascar sur la carte des acteurs d’Innovation sur le continent.

Notre modèle économique est simple: toutes nos activités sont auto financées. Nous avons trois pôles principales d’activités: formation, événementiel et espace coworking. Pour la partie incubation de nos startups nous travaillons avec des organisations spécialisées dans l’entrepreneuriat sous forme de cluster pour renforcer notre écosystème.

innovation-startups-Africa-TECHAfrique-Madagascar

Quels sont les initiatives que vous menez en ce moment (ou prévoyez de lancer prochainement) ?

Nous sommes en train de renforcer notre structure et déployer notre champ d’actions dans d’autres villes de Madagascar à partir de 2015. Nous avons de plus en plus de membres basés à Toamasina, capitale économique de Madagascar et Fianarantsoa ville étudiante et vivier des développeurs grâce à l’Ecole Nationale d’Informatique sur place.

Parmi les projets, nous somme en phase d’ouvrir le premier CoderDojo de la capitale malgache. Nous sommes egalement en prospection de lieux pour accueillir l’initiative dans les autres villes du pays. CoderDojo Madagascar  fait partie d’un mouvement mondial regroupant des clubs permettant aux jeunes entre 7 et 17 ans d’apprendre à coder gratuitement grâce à l’accompagnement de bénévoles. Nous sommes le premier pays africain francophone à bénéficier de ce programme sur tout le continent. Pour sa mise en place, nous travaillons étroitement avec le Département d’Etat Américain  sur AfricoderDojo mais surtout avec la fondation CoderDojo pour la pédagogie.

C’est un projet que nous pensons important pour remédier à l’insuffisance de développeurs qui commence à se faire ressentir à Madagascar avec l’arrivé de plus en plus d’investisseur dans le secteur NTIC. Une pépinière importante qui donnera une chance à la prochaine génération et surement un nouveau souffle à notre économie.

habaka-startupcup-madagascar-startups-TECHAfrique

Quels obstacles as-tu rencontré dans le développement de vos projets, et comment y avez-vous fait face ?

Le premier obstacle a été de garder intact, durant nos trois années de démarrage, la motivation de nos ressources humaines en l’absence de soutien financier extérieur ; nos fonds propres étant limités. Nous avons mis du temps pour la mise en place de nos programmes. Ils commencent à se stabiliser actuellement. Nous sommes confiants en l’avenir du mouvement car notre communauté ne cesse de s’agrandir et nous avons des universitaires venant de toute l’île parmi nous, chacun contribuant à sa manière pour faire de Madagascar un Hub de l’Océan Indien et une référence en Afrique. Nous avons aussi sutrassurer nos partenaires par notre détermination.

madagascar-Startup-BRICS-TECHAfrique-innovation-afrique

Quels sont vos besoins ? Un message à faire passer ?

Le long terme se prépare maintenant. Aujourd’hui, Habaka a besoin d’expertise pour co-construire avec elle l’avenir, des stratégies et des business plans pour chacun de ses pôles d’activités. Nous estimons que ces repères nous seront nécessaires pour notre crédibilité et la clarté de nos visions. Comme toute organisation technologique nous avons besoins d’équipements. Nous sommes particulièrement intéressés pour acquérir des Raspberry-pi et des Arduinos pour nos programmes de formation et asseoir la communauté naissante de Makers dans notre hub.

Harinjaka-Andriankoto-Ratozamanana-Habaka-Madagascar-TECHAfrique


Consultant, Blogueur et Fondateur de StartupBRICS (www.startupbrics.com), Samir Abdelkrim a lancé #TECHAfrique en avril 2014 : une aventure entrepreneuriale à la rencontres des startups africaines et des acteurs qui font battre le pouls de l'Afrique 2.0


'Interview : « Avec notre Tech Hub Habaka, nous voulons faire de Madagascar la Silicon Island de l’Afrique ! »' has 1 comment

  1. 3 octobre 2014 @ 19 h 53 min Interview : "Nous voulons faire de Madagas...

    […] Madagascar, future "Silicon Island" du continent africain ? C'est en tout cas la vision du Tech Hub Habaka et de son catalyst, Harinjaka Ratozamanana  […]

    Reply


Would you like to share your thoughts?

Your email address will not be published.

PARTAGES