#Togo : Le Boot(Woe)Camp veut débattre de l’avenir du 3D Printing en Afrique, autour du Woelab

Direction Lomé, capitale du Togo, petit pays niché entre le Ghana et le Bénin. Et qui déborde d’énergies entrepreneuriales ! Le Togo a ainsi récemment fait la Une de l’actualité digitale internationale en remportant en 2014 la compétition Fab10 qui récompense les meilleurs FabLabs du monde entier. Et positionnant ainsi toute l’Afrique sur la cartographie mondiale du mouvement Maker. Vous avez dit Maker ? Il s’agit d’un courant de pensée basée sur le « Do It Yourself » et reposant sur les nouvelles technologies pour répondre à des problèmes très concrets du quotidien, en utilisant le plus souvent l’impression 3D, la robotique, les logiques Open Source. Rencontre avec le WoeLab, à Lomé, le premier FabLab numérique togolais qui est également pionnier en Afrique. Dodji Honou, son directeur technique nous reçoit pour parler de leur prochain évènement, le troisième Boot(Woe)Camp, qui aura lieu les 26, 27, 28 Décembre 2014 à Lomé.

IMG_20140606_175824111

Hello Dodji! peux tu te présenter ? Quel est ton rôle au sein de la communauté Woelab ?

Je suis Dodji K. Honou, Executive manager du Woelab le premier fablab du Togo, dans lequel nous developpons beaucoup de projet TIC et également incubons des Start-Up. Je joue le rôle de directeur de projets, et veille à leur bonne exécution, dans un esprit mélant collaboratif, approche Lean Startup (nous cherchons à impacter au maximum avec nos projets et pivotons si nécessaire) et volonté de partage et d’ouverture.

Woelab-Togo-Fablab-TECHAfrique (2)

Vous lancez la semaine prochaine le BootWoeCamp, un mini Maker Fair Africain. Peux tu nous en dire plus ?

Effectivement nous lançons la troisième édition du BootWoeCamp, un évènement annuel qui permet aussi de faire le bilan de l’année tant en annonçant nos projets avenir. Cet évènement focus beaucoup sur la fabrication, le prototypage à travers 3 journées d’ateliers intenses, pratiques et participatifs totalement ouverts à la population. Les participants pourront ainsi assister et participer à la fabrication des objets et machines qui seront présentés eux même. En résumé, le BootWɔɛCamp est un évènement participatif entièrement dédié au bricolage et la fabrication de machines de tous genres (robots, ordinateurs, imprimantes 3d, jouets etc.) avec des petits moyens. C’est aussi un événement panafricain qui se veut le rendez-vous des communautés Makers de tout le continent.

IMG_20140825_195911115

Cette édition fait suite à celle de 2013, qui fut un vrai succès. Quelles évolutions pour l’édition de 2014 ? Des thématiques nouvelles seront elles abordées ?

Cette année nous misons sur plus d’ateliers pratiques mais également un concours qui récompensera la meilleurse invention. Ce rendez-vous panafricain accueillera cette année des représentants du Bénin du Ghana et de la Côte d’Ivoire et hébergera le 26 Décembre la seconde édition du cycle de conférences « #3DprintAfrica Con » sur le thème “Impression 3D, Perspectives pour une architecture africaine”. Le rendez vous est donc donné à d’autres Makers du continent voulant rejoindre l’aventure. L’objectif est d’aller plus loin dans le développement des projets amorcés. Nous voulons que nos 5 startups incubées au WoeLab en bénéficient. Il y’a des projets qui étaient en phase pilote qui devront être étendu à une plus grande échelle en 2015, cet évènement doit accélérer tout cela.

IMG_20140825_144240621

Peux tu revenir sur ton travail effectué au Sénégal avec Diefko Ak Niep, fab laba de Dakar ? Quel fut ton rôle sur place ?

J’ai été sélectionné par l’Organisation International de la Francophonie pour la mise en place d’un FabLab à Dakar en partenariat avec l’association Ker-Thiossane. Ayant eu une expérience au Togo en qualité de manager du WoeLab, j’ai passé une année à Dakar à préparer le terrain, rencontrer les acteurs. Je me suis d’abord concentré sur l’acquisition du matériel, l’identification d’espace approprié, le montage et la configuration des machines. Puis j’ai passé énormément de temps à recruter et former les FabManagers, surtout en les sensibilisant à l’utilisation du matériel et la gestion du Fablab. Ce fut une belle année de partage et d’échange, et qui rentre dans notre programme de RepLab et de la Démocratisation de la Technologie en Afrique, impulsée par le Woelab. C’est une vraie fierté pour nous, oui.

diefko ak niep-dakar-techafrique-maker
J’en profite pour remercier Marion-Louisgrand et François Sylla pour la belle initiative, Mohamadou NGOM et Daouda pour le joli travail d’équipe depuis mon arrivé au Sénégal.

1896737_543375795797904_8639312248670481070_n


Consultant, Blogueur et Fondateur de StartupBRICS (www.startupbrics.com), Samir Abdelkrim a lancé #TECHAfrique en avril 2014 : une aventure entrepreneuriale à la rencontres des startups africaines et des acteurs qui font battre le pouls de l'Afrique 2.0


'#Togo : Le Boot(Woe)Camp veut débattre de l’avenir du 3D Printing en Afrique, autour du Woelab' has no comments

Be the first to comment this post!

Would you like to share your thoughts?

Your email address will not be published.

PARTAGES